Du camping-car en passant par le naturisme, jusqu’au site de rencontres de couples !

Nous sommes un couple coquin de camping-caristes, depuis un peu moins de 20 ans. Après avoir fait un « tour de France » avec notre maison sur roues, nous avons craqué pour Sète.  Mais nous avons plongé nos orteils dans d’autres eaux, et avons foulé quelques aires de stationnement. Au volant de notre camping-car, ma femme et moi nous sentons toujours dans la trentaine. Même si à + 50 ans le corps fait quelques clin d’œil parfois. Mais nous sommes encore plutôt jeune ! Ceci dit, comme précisé dans notre annonce, il faut avoir +30 ans pour nous intéresser.

Tout au long de nos périples, nous nous sommes baladés sur des plages naturistes en tout genre : certaines étaient plus échangistes et d’autres plus libertines classiques, ou encore plus familiales à certains moments (et moins libertines forcément).

Nous avons prêté le camping-car à notre fille un jour, mais ce fut une erreur que nous n’avons jamais reproduite depuis !  Quand je pense qu’elle a payé pour dormir sur un site qui acceptait les véhicules de loisirs, alors qu’à cette époque, nous en trouvions des gratuits, et sans souci avec les forces de l’ordre qui plus est. C’était à St Tropez pour son expérience, en période de touristes surpeuplés.

 

 

 

Après ce coup de sang dont je me demande encore pourquoi je me suis emporté, je reconnais que l’année suivante j’ai presque eu envie d’essayer de payer... Certaines envies sont parfois étranges. Nous avons alors payé à la nuitée, électricité comprise. Ce sont des voisins camping-caristes qui nous ont parlé de la plage naturiste proche. C’était notre première fois sur ce plan également.

Une fois arrivés là-bas, il nous a fallu à peu près 10 minutes pour oublier que nous étions nus. Quand ma femme est allée se baignée et qu’elle est revenue les fesses mouillées, le sable l’a caressée en laissant sa jolie trace nacrée dessus.  J’ai commencé à les caresser, d’abord en enlevant le sable, puis avec d’autres intentions. Elle m’a invité à continuer. Nous ne sommes pas allé très loin, ne sachant pas trop jusqu’où nous pouvions progresser…

À notre retour, nous avons réalisé que nous avions passé un bon moment mais que quelque chose était différent. Pourquoi, à part le naturisme, avions-nous apprécié la journée plus qu'une autre à la plage. L’endroit était plus calme certes, mais de là à ressentir plus de paix en nous… Il nous a fallu quelques jours pour comprendre, notamment en y retournant ! Il n’y avait pas d’enfants criards,  pas de jeux de ballons ni de raquettes, mais juste des gens qui prenaient un bain de soleil dans la paix et la tranquillité. Comme nous.

Un jour, nous avons essayé un endroit naturiste moins accessible en camping-car, il a fallu marcher un peu. Mais il était plus retiré, ce qui nous a permis d’y faire l’amour. Nous avons appris avec le temps à nous jouer des intrus qui vous regardent en faisant mine de ne rien voir. C’est à ce moment que nous avons trouvé qu’il manquait un guide du naturiste coquin, avec des lieux sur mesure et accessibles au camping-cars. De nombreuses années plus tard, quand nous avons découvert le site de rencontres échangistes en juillet, la solution nous est apparue enfin là et surtout simple. D’ailleurs, merci à toutes et tous pour les échanges constructifs !

Ces 3 tranches de vie ont sans doute le plus marquer notre vie de couple, et nous n’attendions pas cette dernière !

 

user
Le Mardi 23 Novembre